2b8061a7ae154c015e3fe95b33026399.jpg
Text Size

Observatoire de la scolarisation des enfants de -3 ans

observatoire moins3 ansMadame la ministre de l’éducation a donné le coup d'envoi à son nouveau projet : l'observatoire de la scolarisation des enfants de moins de trois ans.

Piloté par l’éducation, l’observatoire associe l’ensemble des partenaires impliqués dans la politique de la petite enfance :
• Représentantes de la Direction des affaires sociales
• Directrice de la délégation à la famille et à la condition féminine
• Représentante de la Maison de l’enfance, Fare Tama Hau
• Direction du service de la protection infantile
• Président de la Fédération des parents d’élèves
• Représentant du syndicat pour la promotion des communes
• Directeurs d’école maternelle référents
• Conseillers pédagogiques référents maternelle
• Inspecteurs de l’éducation nationale

Les enjeux de ce nouveau dispositif sont :
• Assurer un suivi des effets du programme territorial (mesurer les écarts entre les grandes orientations et la réalité) et de la relance sur des secteurs identifiés de la scolarisation précoce
• Mesurer les effets attendus
• Proposer des améliorations
• Donner de la valeur au travail réalisé sur le terrain pour la scolarisation des moins de trois ans
• Faire connaître aux partenaires les possibilités d’accueil dans les classes existantes
• Pouvoir avec les partenaires contacter les familles issues des zones prioritaires (REP+ et archipels éloignés)

Des équipes constituées conduiront durant plusieurs semaines un travail d’observation sur l’ensemble du territoire de Polynésie, croiseront leurs regards et leurs expertises, partageront leurs réflexions pour aboutir à des propositions destinées aux équipes, pédagogiques, aux partenaires mais aussi aux décideurs

Une synthèse sera effectuée en fin d’année scolaire pour améliorer la scolarisation des enfants de moins de trois ans afin de contribuer à un meilleur éclairage des décisions et de l'action à l’échelle du territoire.

L’Observatoire des tout-petits a pour mission de contribuer à placer le développement et le bien-être des tout-petits au cœur des priorités de la société polynésienne.

C’est ensemble que nous pouvons faire de grandes choses pour les tout-petits !